Cette cosmogonie ancienne et nouvelle

Exploration d’une oeuvre à la fois monumentale et intime qui se fait le témoin d’un questionnement perpétuel embrassant tous les territoires de l’âme et de la conscience, la visite de cette exposition est bouleversante. Anselm Kiefer nous associe à son travail de deuil mais aussi de connaissance; l’absence presque totale de représentations humaines (excepté l’artiste lui-même dans ses Heroische Sinnbilder et des personnages de la mythologie) n’exclut pas l’humanité, à laquelle se substitue le spectateur – qui devient acteur. Extérieur à la toile, il se trouve cependant placé à son point d’origine, ce qui l’engage immanquablement dans une réflexion personnelle. Kiefer ne souhaite pas imposer une interprétation, c’est au visiteur de trouver son chemin dans cette cosmogonie ancienne et nouvelle.

from a rather excellent review of an Anselm Kiefer exhibition at De Seuil en Seuil.